Choisir, Préparer et Réussir son Séjour à l'étranger !

Angleterre, Irlande, Etats-Unis, Espagne, Allemagne, Malte, Australie …Verdié Hello, le Spécialiste français des Séjours Linguistiques et Vacances Jeunes

Avant de partir en Espagne : apprenez à chanter et danser !

Quand on pense à l’Espagne, la chanson occupe une place centrale. C’est vrai que le pays développe un art de vivre « en extérieur », où la musique rythme les sorties entre amis et donne du sens à la fête !

Voici une liste de six musiques (6 ambiances) à connaitre avant de visiter le pays. Un exercice utile pour comprendre la culture locale et exercer son oreille au castillan. Et il y en a pour tous !

1 – La Macarena, “ tube de l’été mondial ”

Avec cette chanson, le groupe andalou « Los del Río » connu un succès planétaire, en particulier au travers de la communauté hispanique d’Amérique.

La chanson sort d’abord dans une version rumba flamenca en 1993… Sans succès.

Elle est alors suivie d’une version pop en 1994 qui se propage en Espagne mais aussi au Mexique et Porto Rico où elle devient la musique (non officielle) du gouverneur Pedro Rosselló. L’effet est immédiat :  les touristes américains l’adoptent et la Macarena gagne le continent américain via Miami et New York.

Entre les années 1995 et 1996 le succès est mondial grâce à la chorégraphie de Mia Frye (1) qui favorise son expansion.  Véritable “tube de l’été mondial”, la fièvre gagne même la Maison Blanche quand le président Bill Clinton se risque à des pas de danse et la choisit comme musique de campagne en 1996 !

Aujourd’hui, pas une fête sans danser la Macarena… alors entrainez-vous avant de partir en séjour !

Extraits des paroles :

« Dale a tu cuerpo alegria Macarena /
Que tu cuerpo es pa’ darle alegria why cosa buena /
Dale a tu cuerpo alegria, Macarena /
Hey Macarena… »

(1) Mia Frye : chorégraphe, danseuse professionnelle, actrice et chanteuse américaine. Elle participa en France à diverses téléréalités comme Popstar dans les années 2000.

2 – “Paquito el chocolatero”, un grand classique du Paso doble

Il s’agit du Paso Doble (1) le plus célèbre d’Espagne, jouée dans tous les villages espagnols lors des fêtes locales. Elle fut créée par un musicien valencien (2) dans le cadre des fêtes Moros y Cristianos (Maures et Chretiens) en 1937.

Elle se joue dans toute la péninsule et jusqu’en France, lors des fêtes de Bayonne !

Comme le disent les espagnols … : “¡ Qué seria de las fiestas de España sin Paquito ! »

(1) Paso Doble se définit par paso, « pas » et doble, « double ». C’est une musique à deux temps et par extension, elle est devenue une danse typique espagnole… sur une musique espagnole.

(2) Gustavo Pascual Falcó, compositeur espagnol (15 mai 1909- 17 avril 1946).

3 – Corazón Partío (Cœur Brisée) d’Alejandro Sanz

Cette musique est le grand succès d’Alejandro Sanz qui associe musique flamenco et rythmes latins. Chanteur madrilène d’origine andalouse, il connait le succès avec Si Tu me Miras (1993) puis avec Corazón Partío,  succès de 1997,  suivie d’autres tubes comme « La Tortura » en duo avec Shakira.

Alejandro Sanz est une référence. Il a déjà engrangé quinze Latin Grammy Awards dont trois en 2015 avec son treizième album en studio : Sirope.

4 – Y Viva España

Chanson cultissime, souvent reprise dans les fêtes, pour les mariages ou l’ocasion d’événements sportifs! Elle fut créée en 1973 par Manolo Escobar (1) et annonce quelques années par avance le phénomène de la movida.

(1) Manuel García Escobar alias Manolo Escobar (19 octobre 1931- 24 octobre 2013) est un célèbre chanteur espagnol également connu pour « El porompompero »

5 – Aserejé

Cette chanson est le succès de l’été 2002 pour les trois jeunes sœurs andalouses, connues sous le nom de « Las Ketchups » (1er album studio Hijas del Tomate).

Sur le même principe de la Macarena, elle associe musique dynamique et chorégraphie amusante . Mais ne cherchez surtout pas à traduire titre et refrain, ils  ne veulent rien dire !

Les paroles s’inspirent de Diego (un rasta) qui va en boîte de nuit et à qui son ami DJ fait référence tous les soirs à minuit en programmant sa chanson préférée « Rapper’s Delight » de Sugarhill Gang. Le refrain est totalement in-com-pré-hen-sible !

« Aserejé, ja, dejé, dejebe /
tu dejebe[re] sebiounouba /
majabi [tu]an de bugui /
an de buididipí » …

Elle s’inspire très librement des paroles de « Rapper’s Delight » :

«  i said a hip hop the hippie the hippie /
to the hip hip hop, a you dont stop /
the rock it to the bang bang boogie say up jumped the boogie /
to the rhythm of the boogie, the beat »

6 – “Mediterráneo” de Joan Manuel Serrat

Écrite en 1973, elle a été élue « la meilleure chanson espagnole de tous les temps ». Elle décrit les paysages de Calella de Palafrugell  en catalogne (Costa Brava).

Joan Manuel Serrat est un auteur compositeur engagé, né le 27 décembre 1943 à Barcelone.

Il fait partie du groupe d’intellectuels espagnols des années 1960 appelé la Gauche divine et lié au mouvement cinématographique de l’« École de Barcelone ».

Il est considéré comme l’un des fondateurs de la Nova Cançó. Il est l’auteur de plus de 300 chansons écrites en catalan (Pare, Plany al mar,…) et en castellano (Mediterráneo, Tu nombre me sabe a yerba, Hoy puede ser un gran día, …).

 

 

 

 

 

 

Information

Cette entrée a été publiée le 23 mai 2017 par dans ⊗ ASTUCES & CLIN D'OEIL, et est taguée .